Cet article date de plus de huit ans.

La télévision régionale de Donetsk sous contrôle des séparatistes

Situation toujours très tendue dans l'est de l'Ukraine, où plusieurs observateurs de l'OSCE sont toujours retenus à Slaviansk par des séparatistes pro-russes. Des séparatistes qui ont également pris le contrôle de la télévision régionale à Donetsk.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Gleb Garanich Reuters)

Les séparatistes pro-russes ont pris dimanche le contrôle du siège de la télévision publique régionale à Donetsk, dans l'est de l'Ukraine. L'accès au bâtiment est désormais protégé par quatre séparatistes au visage masqué, équipés de matraques et de boucliers.

L'un d'entre eux a déclaré que la chaîne "diffusait des mensonges, tentait d'influencer la population et se livrait à de la désinformation " et qu'elle relaierait désormais le signal de la chaîne russe Rossiya-24.

Négociations en cours à Slaviansk, un observateur libéré

A Slaviansk, où sont détenus plusieurs observateurs de l'OSCE depuis vendredi, la diplomatique est en marche. Trois représentants de l'OSCE sont arrivés sur place dimanche afin de négocier avec les ravisseurs. Un temps annoncée, la venue du secrétaire général de l'OSCE en Ukraine a en revanche été démentie. 

Dans la soirée, une porte-parole des séparatistes pro-Russes a annoncé la libération d'un des huit observateurs retenus. Il s'agirait d'un Suédois qui souffre de problème de diabète, "aussi avons-nous décidé de le laisser partir ", a expliqué Stella Korocheva à la presse.

Dans la matinée, les séparatistes avaient organisé une conférence de presse afin de prouver que leurs "invités", comme ils les désignent, étaint bien traités.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.