Présidentielle 2022 : La République en marche réunit 600 élus en vue de la réélection d'Emmanuel Macron

Alors que les maires, réunis pour le congrès annuel de l'Association des maires de France (AMF), porte de Versailles à Paris, réélisent leur président, La République en marche en a profité pour réunir des centaines d'élus lors d'une opération de soutien au chef de l'État.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Stanislas Guerini, chef du parti La République en marche, prononce un discours lors de l'université d'été "Campus 2021" à Avignon, le 3 octobre 2021. (NICOLAS TUCAT / AFP)

C'est dans la salle de réception du carré Montparnasse, au pied de la tour parisienne, que quelque 600 invités, dont près de la moitié du gouvernement, ont été conviés mardi 16 novembre en marge du congrès annuel de l'Association des maires de France (AMF). Objectif : la réélection du président de la République à l'élection présidentielle de 2022.

L'heure est à la mobilisation générale, loin des micros et des caméras. C'est une ambiance "boite de nuit" s'amusent les invités, avec ces lumières bleu, blanc, rouge. Derrière l'invitation se cache La République ensemble, le réseau d'élus locaux macronistes animé par l'ancien ministre et député de la Manche Stéphane Travert. "Vous l'avez en tête : il est crucial de nous compter, lance-t-il au micro. Il est crucial de convaincre, voix par voix. Vous êtes les élus de nos villes, de nos villages, vous connaissez les difficultés, les attentes de nos concitoyens, mais aussi leurs rêves."

"Il faut que vous arpentiez ce congrès avec fierté"

Les élus locaux sont les relais de la future campagne, y compris quand ils sont dans l'opposition, alors que toutes les élections intermédiaires ont été perdues par le parti présidentiel. Près de 600 élus ont donc répondu à l'invitaiton, de quoi se rassurer aux yeux de Stanislas Guérini, le patron de La République en marche : "Pour une majorité que l'on dit parfois hors-sol, je crois que nous passons un beau message politique : rassemblés, nous sommes forts."

Près de 20 ministres sont là pour gonfler le moral des troupes. "Il faut que vous arpentiez ce congrès avec fierté, déclare à l'assemblée Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement. Le quinquennat d'Emmanuel Macron, c'est celui des promesses tenues et c'est celui du soutien retrouvé pour nos collectivités."

Mercredi soir, le format sera élargi : Emmanuel Macron reçoit à l'Élysée 1 000 maires, toutes tendances confondues, avant un discours jeudi porte de Versailles.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers La République en marche - LREM

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.