Cet article date de plus de quatre ans.

"Martine Aubry s'est fait une spécialité" d'être "dans la critique systématique d'Emmanuel Macron" affirme Christophe Castaner

Le délégué général du parti LREM reproche à la maire de Lille d'être dans la critique "constante" du président de la République pour servir sa possible candidature à l'élection municipale selon lui. 

Article rédigé par
Édité par Thomas Pontillon - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Christophe Castaner, le délégué général du parti LREM, lors d'une conférence de presse le 14 septembre à Paris.  (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

"Je crois que Martine Aubry s’est fait une spécialité, non plus d’être maire de Lille, mais d’être dans la critique systématique d’Emmanuel Macron", assène Christophe Castaner samedi 29 septembre, depuis le marché des Lices à Rennes, à l'occasion des Journées La République en marche (LREM), en répondant aux propos tenus la veille par la maire socialiste.

"La cassure est totale" pour Martine Aubry 

Vendredi, lors d'une conférence de presse, Martine Aubry a reproché notamment au président de la République un discours prononcé au début de l'été. "Comment peut-on parler comme ça quand on est président de la République ? Pour moi, depuis qu'il a dit des gens qu'ils ne sont rien, la cassure est totale", estime l'élue lilloise. 

Christophe Castaner rappelle le contexte de cette phrase prononcée, alors que Martine Aubry ménage le suspense sur une éventuelle candidature aux élections municipales de 2020 : "La réalité c’est quoi ? C’est qu’elle avait annoncé aux habitants de Lille qu’elle ne se représenterait pas, qu’elle a changé d’avis et maintenant elle nous explique qu’elle veut se représenter parce qu’Emmanuel Macron est président de la République. Les Lillois apprécieront", commente le secrétaire d'État auprès du Premier ministre.

Elle est constante sur sa critique d'Emmanuel Macron, elle l’était avant qu’il ne soit président, elle continue aujourd’hui alors qu’il est président

Christophe Castaner

à franceinfo

Le délégué général de LREM affirme que l'élue "découvre même que dans certains des quartiers de la ville de Lille, il y a des problèmes de sécurité et que la République a disparu" alors qu'elle y est maire depuis 17 ans. "Ça tombe bien, depuis un peu plus de 15 mois, Gérard Collomb [le ministre de l'Intérieur] porte l’ambition de la reconquête républicaine de ces quartiers."

Christophe Castaner dit inviter "Martine Aubry à être plutôt dans la co-construction avec l’État parce qu’elle est maire depuis de longues années et elle est actrice aussi des sujets de sécurité. (…) Mais de le faire aux côtés de l’État plutôt que penser qu’il faut s’opposer", conclut-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Renaissance (ex-La République en marche)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.