Cet article date de plus de deux ans.

Élections régionales : qui l'emportera en Bourgogne-Franche-Comté ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Élections régionales : qui l'emportera en Bourgogne Franche-Comté ?
Élections régionales : qui l'emportera en Bourgogne Franche-Comté ? Élections régionales : qui l'emportera en Bourgogne Franche-Comté ? (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3 - C.Méral, A.Sangouard, O.Pergament
France Télévisions
France 3

Rien n'est joué en Bourgogne-Franche-Comté. Si la présidente sortante (PS), Marie-Guite Dufay est arrivée dimanche 20 juin devant le candidat du Rassemblement national, Julien Odoul. Quatre listes sont toujours en lice pour le second tour. 

Julien Odoul peut-il toujours devenir président de Bourgogne-Franche-Comté ? Avec 23%, le candidat du Rassemblement national (RN) a fait moins bien que prévu au premier tour des élections régionales, dimanche 20 juin. Il affirme garder ses chances face à la présidente socialiste sortante, Marie-Guite Dufay, la droite et La République en marche (LREM). "Nous allons gagner si nos électeurs le décident, avance ce dernier. S'ils vont voter, nous gagnons." Marie-Guite Dufay, qui redoute le RN, fait campagne contre lui. "Vous votez quelque qu​e soit la liste, et je suis heureuse, sauf la liste du Rassemblement National", a-t-elle répondu à une jeune qui l'interrogeait. 

Rien n'est joué

La présidente sortante est arrivée en tête des scrutins dimanche 20 juin, avec 26,5 % des voix, et mise sur l'union avec les écologistes pour vaincre Julien Odoul. Denis Thuriot, tête de liste LREM (11,7 %), prend lui aussi le RN pour cible et a décidé de se maintenir. "Il faut prendre son risque", a-t-il justifié. Le Rassemblement national n'inquiète pas non plus le candidat Les Républicains, Gilles Platret, qui s'est allié avec Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France), de la droite souverainiste. Rien ne semble donc joué dans la quadrangulaire, qui pourrait encore réserver des surprises. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.