Élections municipales : La République en marche tente de se mettre en ordre de bataille

Lors du Campus des territoires du parti de la majorité, Édouard Philippe a tenté de ramener de l'ordre avant d'engager la bataille pour les élections municipales.

France 3

La rentrée politique de La République en marche s'est faite à Bordeaux (Gironde) lors du Campus des territoires, samedi 7 et dimanche 8 septembre. Édouard Philippe y était attendu afin de mettre les choses au clair avant d'organiser la bataille des élections municipales du printemps 2020. "Si on choisissait de transformer l'élection municipale en élection d'appareils contre appareils, alors on serait sûrs de perdre", à lancé à la tribune François Bayrou, président du MoDem, allié de la majorité.

 "On ne vote jamais pour une étiquette"

De son côté, le Premier ministre a mis fin aux rumeurs concernant sa candidature à Paris, que souhaitaient plusieurs partisans. Ancien maire du Havre (Seine-Maritime), il sait le défi d'implantation locale très compliqué. "On ne vote, lors d'une élection municipale, jamais pour une étiquette. On vote pour une femme ou pour un homme, on vote pour une équipe, on vote pour un projet", a précisé le chef du gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Edouard Philippe à l\'Elysée le 4 septembre 2019. 
Edouard Philippe à l'Elysée le 4 septembre 2019.  (LUDOVIC MARIN / AFP)