Elections européennes : Agnès Buzyn confirme qu'elle ne sera pas candidate

La ministre des Solidarités et de la Santé veut rester à son poste jusqu'à la fin du quinquennat. 

Agnès Buzyn à l\'Assemblée nationale, le 6 mars 2019.
Agnès Buzyn à l'Assemblée nationale, le 6 mars 2019. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Elle préfère se concentrer sur son ministère. La ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, a confirmé, dimanche 17 mars, qu'elle ne serait pas candidate aux européennes, trois jours après que sa collègue Nathalie Loiseau s'est dite "prête" à mener la liste LREM en vue du scrutin du 26 mai.

"Je ne serai pas sur la liste. J'ai toujours dit que que je suis venue en politique pour transformer le système de santé et améliorer les solidarités", a indiqué la ministre lors du Grand jury RTL-LCI-Le Figaro. A la question "Resterez-vous jusqu'à la fin du quinquennat à votre poste ?", elle a répondu : "Je [le] souhaite. J'adore ce ministère. C'est le ministère de l'humain, c'est le ministère qui permet la cohésion sociale, c'est le ministère qui peut réparer les douleurs, les injustices et qui traite des vulnérabilités."

Le nom d'Agnès Buzyn était parmi les plus cités, ces dernières semaines, pour figurer en tête d'une liste du camp majoritaire, avec celui de la ministre des Affaires européennes Nathalie Loiseau. Cette dernière s'est officiellement lancée jeudi soir, à la fin d'un débat avec Marine Le Pen, sur France 2. "Je suis ravie que Nathalie Loiseau soit candidate, c'est une excellente ministre des Affaires européennes", a assuré sa collègue de la Santé.