La Picardie jouit d'une position clé étant un passage obligé entre le Benelux, l'axe transmanche et le Sud de l'UE

La Picardie comprend 3 départements : l"Aisne, l"Oise et la Somme. Sa préfecture est Amiens.Sa population s'élève à 1,947 millions d"habitants.

(FTV)

La Picardie comprend 3 départements : l"Aisne, l"Oise et la Somme. Sa préfecture est Amiens.

Sa population s'élève à 1,947 millions d"habitants.

Repères économiques et sociaux

Son évolution démographique est à l"image de celle de la majorité des autres régions de la moitié nord de la France : un faible accroissement de la population dû au déficit migratoire de la région depuis 1999 et ce, malgré une natalité très supérieure à la moyenne nationale ; seul l"Oise bénéficie encore de l"expansion du Bassin

parisien.

Une des agricultures les plus productives de France et d"Europe : à l"image de l"ile-de-France voisine, on observe de grandes exploitations à rendements élevés (avec 4,7% d"actifs). La Picardie contribue notamment pour plus du tiers à la production de betteraves (1er rang national), pour le quart à celle de pommes de terre et pour 17% à celle de légumes à cosse (petits pois, haricots).

Une importante industrie agroalimentaire s"est développée grâce à ces productions variées.

Une région particulièrement touchée par la crise : certains secteurs d"activité historiques de la région connaissent une baisse de leur activité : la construction automobile, secteur le plus touché, est suivie par la métallurgie et la chimie-caoutchouc-plastiques. Ces 3 secteurs sont surreprésentés en Picardie : ils représentent 8 % de l"emploi picard (contre 5 % en France).

La crise s"est également propagée à une quinzaine de secteurs d"activité qui rassemblent la moitié des salariés Picards : les métaux, le textile et l"habillement, l"équipement du foyer, le bois et le papier, l"énergie, les équipements mécaniques et électriques ;

de plus, l"économie picarde n"a pas su prendre le virage des années 90 : l"essor du secteur tertiaire (moins de 68% de la population active) et plus particulièrement des nouvelles technologies n"a pas eu le même impact en Picardie que dans l"ensemble des régions françaises avec notamment, les services aux entreprises qui se sont peu développés en Picardie.

Un taux de chômage à 11% (9,5% en 2004 et à 8,3% avant la crise).

Occupant une position stratégique dans les échanges européens : la Picardie dispose à ce titre d"un réseau de transport très performant qui fait toutefois trop souvent d"elle une simple zone de passage.

Voir aussi le site de Picardie