Cet article date de plus d'onze ans.

La chef de file d'Europe Ecologie en PACA a estimé mercredi que le PS ne pourrait pas présider la région sans les Verts

Cette annonce sonne comme un avertissement d'autant que la liste de Laurence Vichnievsky est créditée de 14% selon le dernier sondage TNS Sofres."Il y a peu de chances que je sois présidente de la région, mais (...) aujourd'hui plus que jamais M. Vauzelle ne pourra pas présider la région sans nous", a-t-elle déclaré devant près de 400 militants.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Laurence Vichnievsky, candidate d'Europe Ecologie en PACA. (France 3 Méditerranée)

Cette annonce sonne comme un avertissement d'autant que la liste de Laurence Vichnievsky est créditée de 14% selon le dernier sondage TNS Sofres.

"Il y a peu de chances que je sois présidente de la région, mais (...) aujourd'hui plus que jamais M. Vauzelle ne pourra pas présider la région sans nous", a-t-elle déclaré devant près de 400 militants.

"Il nous faudra dans le cadre de nos négociations avec nos amis du Parti socialiste, pour trouver le compromis nécessaire et que nous souhaitons, faire preuve de beaucoup d'écoute et de respect mutuels", a prévenu la tête de liste écologiste.

"Je saurai défendre les priorités qui sont les nôtres, vous pouvez me faire confiance, courtoisement, doucement ou un peu plus fort s'il le faut, mais sans lâcher", a-t-elle souligné, prévenant que la fusion n'était pas acquise d'avance.

Les transactions d'entre deux tours s'annoncent tendues et devront quoi qu'il en soit être tranchées au plus tard le mardi à 18h00, date limite de dépôt des listes du second tour.

Parmi les divergences, Mme Vichnievsky a mis en avant le "programme d'isolation thermique des bâtiments antérieurs à 1975, les TER avant le TGV" et la "gouvernance éthique".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.