Cet article date de plus de huit ans.

Jean-Pierre Kucheida se présente aux législatives sans le soutien du PS

Jean-Pierre Kucheida pourrait être exclu du Parti socialiste mardi 29 mai. Selon la Voix du Nord, la décision pourrait être prise dans la soirée, au terme du bureau national qui doit se réunir rue de Solférino à Paris.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Pierre Kucheida, député-maire PS de Liévin. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Jean-Pierre Kucheida pourrait être exclu du Parti socialiste mardi 29 mai. Selon la Voix du Nord, la décision pourrait être prise dans la soirée, au terme du bureau national qui doit se réunir rue de Solférino à Paris.

Selon une information de la Voix du Nord, Jean-Pierre Kucheida pourrait être exclu du Parti socialiste au terme du bureau national qui se réunira mardi soir rue de Solférino à Paris.

Le député et maire de Liévin depuis 1981 se présente dans la 12e circonscription du Pas-de-Calais sans l'investiture du PS qui, lui, soutient le jeune conseiller municipal de Wingles, Nicolas Bays.

Mardi matin sur RMC-BFM TV, la première secrétaire du PS Martine Aubry s'est dite favorable à l'exclusion de Jean-Pierre Kucheida.

Mardi en fin de matinée, lors d'un point presse, le secrétaire national à la communication du PS, David Assouline, a réaffirmé la volonté du parti d'exclure le candidat dissident.

"C'est une procédure tout à fait normale, tout candidat dissident, membre du Parti socialiste, qui va contre le candidat officiel investi par le Parti socialiste est de fait exclu du Parti socialiste", a-t-il déclaré à propos de Jean-Pierre Kucheida.

"Ce soir donc, en toute logique, le bureau national va faire ce qu'il a fait à chaque fois qu'il y a eu des dissidences", a-t-il ajouté.

Kucheida, élu depuis plus de 30 ans

Jean-Pierre Kucheida est visé par une enquête pour "abus de biens sociaux", associés aux soupçons de corruption entourant la fédération PS du Pas-de-Calais, rappelle Le Monde.

En 2007, il avait été réélu avec près de 70% des voix.

Jean-Pierre Kucheida continue en effet de bénéficier du soutien des élus locaux depuis plus de 30 ans dans l'une des circonscriptions les plus importantes de la section socialiste de France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.