Cet article date de plus de neuf ans.

Jean-Marc Ayrault voudrait proposer Gérard Rameix comme président de l’AMF

Pour succéder à Jean-Pierre Jouyet à la tête de l’Autorité des marchés financiers -ce dernier ayant été nommé pour diriger la Caisse des dépôts et consignations (CDC)-, Jean-Marc Ayrault envisage mercredi 11 juillet de proposer Gérard Mareix.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Gérard Rameix le 28 septembre 2009 au ministère des Finances à Paris (AFP PHOTO JACQUES DEMARTHON)

Pour succéder à Jean-Pierre Jouyet à la tête de l'Autorité des marchés financiers -ce dernier ayant été nommé pour diriger la Caisse des dépôts et consignations (CDC)-, Jean-Marc Ayrault envisage mercredi 11 juillet de proposer Gérard Mareix.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault envisage de proposer au président François Hollande de nommer Gérard Rameix, actuel Médiateur du crédit, au poste de président de l'Autorité des marchés financiers (AMF), où il succéderait à Jean-Pierre Jouyet, a indiqué Matignon mercredi.

Cette annonce intervient au lendemain du feu vert accordé par le Parlement à la nomination de Jean-Pierre Jouyet à la tête de la Caisse des dépôts et consignations (CDC).

La nomination à la tête de l'AMF de Gérard Rameix devra elle aussi recevoir l'approbation des commissions compétentes de l'Assemblée nationale et du Sénat.

Gérard Rameix, un énarque de 60 ans, ancien de la Cour des comptes, a passé près de 12 ans à l'AMF, qu'il a quittée en janvier 2009. A son départ, il en était le secrétaire général.

De mai à septembre 2009 -date à laquelle il a été nommé Médiateur du crédit-, il occupait les fonctions de conseiller maître, président de section à la 5e chambre à la Cour des comptes de Paris.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.