Cet article date de plus de dix ans.

Jean-Marc Ayrault estime que la Première Dame doit avoir un rôle discret

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault a estimé mercredi 13 juin, que la compagne de François Hollande devait apprendre à garder "un rôle discret" comprenant que "les débuts sont toujours un peu compliqués" pour la Première dame.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Marc Ayrault en visite de soutien à Ségolène Royal à La Rochelle, le 1er juin 2012. (AFP - Xavier Leoty)

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault a estimé mercredi 13 juin, que la compagne de François Hollande devait apprendre à garder "un rôle discret" comprenant que "les débuts sont toujours un peu compliqués" pour la Première dame.

Au lendemain du tweet de soutien de Valérie Trierweiler au dissident socialiste, Oliver Falorni, les commentaires continuent d'occuper la scène politique.

Après les réactions de plusieurs ténors socialistes mercredi matin, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a à son tour commenté "l'événement" sur La chaîne Parlementaire (LCP), estimant que "chacun doit être à sa place".

Ne "pas faire une affaire de cette histoire de tweet"

Interrogé pour savoir si la Première dame devait "apprendre à rester sur sa réserve", M. Ayrault a répondu : "Oui, je crois". "Je pense que c'est un rôle discret qui doit être le sien, et qui n'est pas facile à trouver. (...) Je veux bien comprendre que les débuts sont toujours un peu compliqués mais chacun doit être à sa place", a-t-il ajouté.

Alors que, selon lui, "la droite surexploite cet épisode", Jean-Marc Ayrault a rapidement manifesté le souhait de ne "pas faire une affaire de cette histoire de tweet". "Je ne suis pas le conseiller, moi je suis le Premier ministre. Ma responsabilité c'est d'animer le gouvernement et de mettre en œuvre les orientations du président de la République", a-t-il souligné.

Soutien réitéré à Ségolène Royal

Le chef de l'Etat est toujours "sur la même ligne de ne pas mélanger vie publique et vie privée", a par ailleurs souligné M. Ayrault.

S'agissant du soutien du parti à Ségolène Royal. M. Ayrault a confirmé la position de François Hollande. "Là il y a cette perturbation, on va dire cette péripétie. Mais le message concernant (...) la circonscription de La Rochelle, il est très clair : le président de la République François Hollande soutient, comme moi-même, comme le PS, Ségolène Royal comme candidate", a réaffirmé le chef de l'exécutif.

Le chef du gouvernement, qui s'est déjà rendu avant le premier tour à La Rochelle pour soutenir l'ancienne candidate à la présidentielle, a confirmé ne pas avoir l'intention d'y retourner.

"Questions d'info" LCP, mercredi 13 juin 2012

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.