Jean-François Copé officiellement candidat à la présidence de l'UMP

Le secrétaire général de l'UMP a fait cette déclaration au cours d'un meeting à Châteaurenard dans les Bouches-du-Rhône. L'élection du président de l'UMP doit avoir lieu les 18 et 25 novembre. Il s'est fixé comme objectif les prochaines élections municipales.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

 "Pour qu'une vague bleue " aux municipales de 2014 "vienne effacer les dernières défaites aux élections locales, j'ai d'abord besoin de vous, les militants de l'UMP, sur le terrain (...). Je vous l'annonce: aujourd'hui, je suis candidat à la présidence de l'UMP."

Au cours de son discours, Jean-François Copé, a jugé "terriblement inquiétant " le bilan des 100 premiers jours de François Hollande :

"Il n'y a eu à ce jour aucune réforme courageuse. Rien. A part des
augmentations d'impôts et une déconstruction frénétique des réformes du précédent gouvernement. Au nom d'un antisarkozysme haineux, arrogant et pour tout dire infantile."

Avant de se moquer de "l'hypercommunication d'un président normal. Rien ne nous a été épargné: François Hollande en train; François Hollande aux jeux Olympiques, François Hollande en bateau, François Hollande à la plage...La vérité c'est que ce concept de président normal est une imposture."

Jean-François Copé est le 4e candidat déclaré à la présidence de l'UMP après François Fillon, Nathalie Kosciusko-Morizet et Bruno Le Maire.