Vidéo La hausse des prix des matières premières "va durer vraisemblablement encore plusieurs mois", selon Franck Riester

Publié
Article rédigé par
Radio France

Selon le ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l'Attractivité, président d'Agir, l'inflation s'explique notamment par la reprise de la croissance économique.

L'inflation du prix des matières premières est une crise qui "va durer vraisemblablement encore plusieurs mois" confirme sur franceinfo Franck Riester, ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l'Attractivité, président d'Agir. "Il y a une demande très forte et l'offre ne s'est pas réadaptée aussi vite qu'imaginé", selon lui.

Il explique cette crise par plusieurs raisons. "D'abord parce qu'il y a une croissance économique", dit-il, "partout dans le monde et notamment en Europe et particulièrement en France grâce notamment aux mesures qui ont été prises pendant la crise pour protéger notre outil économique, protéger les salaires, protéger les employés qui travaillent dans les entreprises et donc on repart vite et fort avec des prévisions de croissances de plus de 6% en France en 2021. C'est vrai dans un certain nombre de régions du monde et donc cela crée des tensions d'approvisionnement sur les matières premières, sur les hydrocarbures qui n'ont pas forcément anticipé cette reprise aussi rapide", explique Franck Riester.

"Il y a une demande très forte et l'offre ne s'est pas réadaptée aussi vite qu'imaginé."

Franck Riester, ministre délégué chargé du Commerce extérieur

franceinfo

Il constate aussi des perturbations dans la chaîne logistique. "C'est moins vrai sur l'hydrocarbure que sur un certain nombre de matière premières alimentaires ou des intrants pour l'industrie. Cette chaine logistique a été perturbée très fortement par la crise Covid avec des contraintes sanitaires, dans les ports par exemple."

Concernant les prix du gaz, il faut selon Frank Riester avoir "une discussion avec nos partenaires pour veiller à ce que le prix des matières premières d'hydrocarbures soit à un niveau raisonnable car cela risque d'impacter la crise".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gouvernement de Jean Castex

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.