Transition écologique : "Là où Nicolas Hulot a échoué", Barbara Pompili "ne pourra pas triompher", selon l'eurodéputée EELV Karima Delli

L'élue écologiste craint que la nouvelle ministre de la Transition écologique  n'ait pas "la marge de manoeuvre suffisante" pour agir, à l'image de son prédécesseur.

La députée européenne EELV, Karima Delli, le 25 mars 2019 à Paris.
La députée européenne EELV, Karima Delli, le 25 mars 2019 à Paris. (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"Je crains qu'elle n'ait pas la marge de manœuvre suffisante. Là où Nicolas Hulot a échoué, je crois que malheureusement, elle ne pourra pas triompher", a réagi mardi 7 juillet sur franceinfo l'eurodéputée Europe Écologie Les Verts Karima Delli, au lendemain de la nomination de l'écologiste Barbara Pompili au poste de ministre de la Transition écologique.

Les décisions en matière d'écologie ne se prendront pas, malheureusement, au ministère de l'Écologie. Elles se feront soit à Bercy, soit directement à l'Élysée".Karima Delli, eurodéputée EELVà franceinfo

"Les questions de casting, il y en a un peu marre. On n'est pas en plein mercato pour (…) le transfert de Neymar ou de Kylian Mbappé. La seule chose qui compte, c'est quelle politique ce gouvernement va mettre en œuvre", lance l'eurodéputée, qui ajoute que "le logiciel" d'Emmanuel Macron et du gouvernement "n'est pas écolo". "Maintenant, il faut arrêter les bêtises. Aujourd'hui, il n'y a pas à tergiverser sur l'écologie. Soit on prend le temps de la transition maintenant, soit je peux vous assurer que nous, on répondra à l'appel des Français qui demandent plus d'écologie", a conclu Karima Delli.