Gérald Darmanin veut dissoudre Alvarium, une association "d'ultra-droite" située à Angers

"Notre association est résolument identitaire, elle promeut la culture angevine

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Géald Darmanin à Paris, le 13 octobre 2021. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

Une dissolution supplémentaire. Gérald Darmanin a annoncé jeudi 28 octobre avoir lancé une "procédure contradictoire" contre une association basée à Angers, L'Alvarium. "J'ai engagé ce jour une procédure contradictoire à l'encontre d'un groupement de fait d'ultra-droite, l'Alvarium, situé à Angers, en vue de sa dissolution", a annoncé le ministre de l'Intérieur sur Twitter, ajoutant que les "nombreux faits constatés, les signalements répétés de nombreux élus, dont le maire d'Angers (Christophe Béchu, ndlr), motivent cette action".

Sur son site internet, Alvarium se présente comme une "communauté et un lieu de réunion convivial et militant" menant "une action sociale au service de ceux que l'Etat préfère ignorer".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gouvernement de Jean Castex

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.