Deux syndicats de magistrats portent plainte contre Eric Dupond-Moretti devant la Cour de justice de la République pour "prise illégale d’intérêts"

Ils dénoncent un conflit d’intérêts depuis qu'a été ouverte mi-septembre une enquête administrative visant trois magistrats du Parquet national financier. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Eric Dupond-Moretti, le 15 décembre 2020, à Paris. (DANIEL FOURAY / MAXPPP)

Deux syndicats de magistrats, l’USM (Union syndicale des magistrats) et le Syndicat de la magistrature, annoncent ce jeudi matin qu’ils portent plainte pour "prise illégale d’intérêts" contre le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti devant la Cour de justice de la République. Cette plainte a été envoyée mercredi par lettre recommandée. 

>> On vous explique la controverse autour d'Eric Dupond-Moretti et du Parquet national financier

Ces syndicats dénoncent un conflit d’intérêts depuis l’ouverture mi-septembre d’une enquête administrative visant trois magistrats du Parquet national financier. Eric Dupond-Moretti avait en effet saisi l’Inspection générale de la justice pour identifier d'éventuelles fautes liées à une enquête du PNF qui avait conduit à éplucher ses relevés téléphoniques quand il était avocat, en marge d'investigations plus larges sur une affaire de corruption impliquant Nicolas Sarkozy. Les syndicats lui reprochent d’être juge et partie.

Face au tollé suscité par cette décision, le ministre de la Justice s’était déporté du dossier au profit du Premier ministre. Les syndicats de magistrat lui reprochent aussi l’enquête disciplinaire demandée par Eric Dupond-Moretti et visant un magistrat lié à une affaire dans laquelle il était intervenu comme avocat.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.