Covid-19 : des premiers signes encourageants, mais l’exécutif reste prudent

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : des premiers signes encourageants, mais l’exécutif reste prudent
FRANCE 2
Article rédigé par
Guillaume Daret - France 2
France Télévisions

Le taux d’incidence au niveau national se stabilise, un signe encourageant pour le gouvernement, mais l’exécutif reste prudent, notamment à cause de la tension hospitalière. 

La crise du Covid-19 continue de frapper durement la France. Mais de premiers légers signes d’inflexion sont peut-être à signaler, avec la généralisation des mesures restrictives à toute la France. "Le taux d’incidence est un élément encourageant, selon l’exécutif. Au niveau national, il semble se stabiliser. Dans les départements qui ont connu en premier les mesures de restriction, ce taux d’incidence baisse assez nettement", détaille Guillaume Daret, en duplex de l’hôpital européen Georges Pompidou (Paris), dimanche 11 avril.

Les chiffres en réanimation continuent d’augmenter

La baisse est de 36% dans les Alpes-Maritimes, de 24% dans le Pas-de-Calais, de 19% dans le Nord et de 21% dans le Val-d'Oise. La prudence reste néanmoins de mise pour le gouvernement. "Cela ne se ressent pas encore sur l’hôpital, où la tension reste très forte. Il y a ce dimanche soir 5 838 patients en réanimation, un chiffre qui augmente tous les jours. L’exécutif espère voir, d’ici la fin de la semaine prochaine, les premiers effets, notamment, de la fermeture des écoles", conclut le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.