Départementales : de nombreuses personnalités élues, échecs du PCF et du RN

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
départementales
FRANCEINFO
Article rédigé par
F. Boutet - franceinfo
France Télévisions

En même temps que les élections régionales les 20 et 27 juin, les élections départementales avaient lieu. Les gagnants et les perdants.

De nombreuses personnalités politiques de premier plan étaient candidates aux élections départementales les 20 et 27 juin. Marine Le Pen, en lice dans le Pas-de-Calais, a été très largement élue avec 59,7% à Hénin-Beaumont. Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, a été élu avec 65% à Tourcoing (Nord). Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, l'a emporté largement dans le canton de Vernon (Eure) avec 63,8% des voix, tout comme la secrétaire d'Etat Brigitte Bourguignon, réélue avec 66,4% des suffrages dans le canton de Desvres (Pas-de-Calais).

Succès de Chirac, défaite pour Castex

Claude Chirac, la fille de l'ancien président de la République, a été élue à plus de 70% à Brive-la-Gaillarde (Corrèze). Eric Ciotti, député LR, a été élu facilement dans les Alpes-Maritimes. Guillaume Peltier (LR) a eu plus de mal dans le Loir-et-Cher avec 50,9%. Le socialiste Boris Vallaud a été élu pour la première fois dans un conseil départemental dans les Landes. La gauche a conquis le canton de Prades (Pyrénées-Orientales) face au binôme successeur de Jean Castex, qui était soutenu par le Premier ministre. Au final, le PCF a perdu son dernier département, le Val-de-Marne, au profit de la droite, qui gagne cinq départements. La gauche en a gagné deux. Les écologistes triplent leur nombre d'élus. Le grand perdant est le RN, qui perd 21 cantons sur 35.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jean Castex

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.