"Je présenterai dans mon projet pour l'élection présidentielle de 2012 un plan concret pour la nationalisation de TOTAL"

C'est ce qu'écrit le député de l'Essonne Nicolas Dupont-Aignan sur son blog.Le président de "Debout la République" s'indigne que "les automobilistes se voient aujourd"hui infligés un prix à la pompe moyen de plus de 1,5 euros pour un litre de sans plomb !

Nicolas Dupont-Aignan (15 décembre 2010)
Nicolas Dupont-Aignan (15 décembre 2010) (AFP/PIERRE VERDY)

C'est ce qu'écrit le député de l'Essonne Nicolas Dupont-Aignan sur son blog.

Le président de "Debout la République" s'indigne que "les automobilistes se voient aujourd"hui infligés un prix à la pompe moyen de plus de 1,5 euros pour un litre de sans plomb !

Nicolas Dupont-Aignan s'étonne que la ministre Christine Lagarde fasse "dans l'incantatoire" en oubliant "purement et simplement que 60% du prix de l"essence est composé de taxes" et que le gouvernement pourrait agir à l'instant.

Pourquoi la chute des cours du pétrole n'est-elle pas répercutée ?
Il estime aussi que "la chute des cours du pétrole sur les marchés - jusqu"à 15% ! devrait bien entendu justifier que le gouvernement exige une répercussion immédiate de la chute à la pompe, sous peine de sanctions lourdes".

Comme le gouvernement peut-il laisser une entreprise privée racketter ainsi les citoyens ?"
"Lorsqu"on pense que TOTAL, dont le marché principal est la France, n"y fait plus travailler qu"une partie résiduelle de ses salariés et n"y paye plus d"impôts, on croit rêver ! Comme le gouvernement peut-il laisser une entreprise privée racketter ainsi les citoyens sans même exiger la contrepartie d"un impôt décent ?", conclut-il, avant de plaider pour la nationalisation.

Voir aussi : Sur le blog de Nicolas Dupont-Aignan : "La nationalisation de TOTAL, une nécessité !"

>>

>>