Mort de Jacques Chirac : un homme au clan restreint et très féminin

C'est la famille de l'ancien président de la République qui a annoncé dans la matinée de jeudi 26 septembre, la disparition de Jacques Chirac. Le cercle familial de l'ex-chef d'État français a joué un rôle fondamental dans son accession au pouvoir. 

FRANCE 2

Autour de Jacques Chirac, il y a Bernadette, son épouse et ses deux filles. Laurence l'ainée et Claude la benjamine. Une famille entièrement dévouée au destin de Jacques Chirac. La politique dévore sa vie. Sa fille Laurence ne sera jamais impliquée dans la carrière politique de son père et pour cause, elle souffre d'anorexie mentale. Une maladie rare. Une blessure que la famille Chirac vivra en silence. Laurence Chirac décède en avril 2016. Dès 1988, c'est en fait la cadette Claude qui se lance en politique et s'occupe de la campagne présidentielle de son père.   

Un travail d'image    

Claude Chirac va donc tenter de moderniser son père. Elle organise même une rencontre avec la star américaine Madonna. Très vite, Claude devient incontournable. À l'Élysée, elle gère la communication de son père au prix de tension avec sa mère. Bernadette est une première dame dont les débuts sont difficiles. Elle est jugée ringarde et cassante. Sa fille Claude tente donc de l'écarter. Le 14 juillet 1995, le nouveau président reçoit les jeunes à l'Élysée, sans son épouse. Une humiliation qu'elle va vite effacer grâce notamment aux opérations "pièces jaunes" pour les hôpitaux de Paris. Bernadette devient alors populaire et plaît à la droite traditionnelle. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président Jacques Chirac se promène en compagnie de sa fille Claude et de son épouse Bernadette, le 3 août 1997 à Saint-Gilles-les-Bains, sur l\'île de la Réunion.
Le président Jacques Chirac se promène en compagnie de sa fille Claude et de son épouse Bernadette, le 3 août 1997 à Saint-Gilles-les-Bains, sur l'île de la Réunion. (RICHARD BOUHET / AFP)