Mort de Jacques Chirac : il avait une filiation corrézienne avec François Hollande

Jacques Chirac et François Hollande ont tous les deux fait leurs armes politiques en Corrèze. Malgré les différences politiques, les présidents s'appréciaient.

Ils partageaient la même terre politique : la Corrèze. En 1981, le député Jacques Chirac voit débuter un jeune énarque de 27 ans, François Hollande. Dans la foulée de l'élection de François Mitterrand, la vague rose atteindra le département. Chirac est réélu, mais mis en ballottage par Hollande. Jacques Calmon, ancien président de la Fédération socialiste de Corrèze, se souvient de la première rencontre entre les deux hommes.

Henri Queuille, un héritage commun

Trente ans après s'est opéré un rapprochement plutôt amical. En 2011, au musée Jacques-Chirac de Sarran (Corrèze), l'ancien chef de l'État avoue qu'il va voter pour François Hollande à la présidentielle de 2012. Une filiation dont on parle peu, qui s'est faite autour d'un Corrézien socialiste, Henri Queuille. Les deux présidents vont multiplier les apparitions publiques ensemble. 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien président Jacques Chirac (à g.) et sa femme Bernadette, aux côtés de François Hollande, le 11 juin 2011, à Sarran (Corrèze).
L'ancien président Jacques Chirac (à g.) et sa femme Bernadette, aux côtés de François Hollande, le 11 juin 2011, à Sarran (Corrèze). (JEAN-PIERRE MULLER / AFP)