"Merci, M. le Président" : des milliers de personnes ont signé les registres de condoléances pour Jacques Chirac à l'Élysée

Les Français se sont exprimés en nombre sur les cahiers de doléances qui seront encore accessibles ce dimanche dès 14 heures aux Invalides, où est organisé un hommage populaire.

Des milliers de personnes sont venues signer les registres de condoléances mis à disposition en hommage à Jacques Chirac, le 28 septembre 2019.
Des milliers de personnes sont venues signer les registres de condoléances mis à disposition en hommage à Jacques Chirac, le 28 septembre 2019. (SANDRINE ETOA-ANDEGUE / RADIO FRANCE)

Des milliers de personnes sont venues signer les registres de condoléances mis à disposition à l'Élysée en hommage à Jacques Chirac. Catherine sort de la poche de son anorak une feuille pliée en quatre. Elle est venue exprès de Normandie délivrer le message d'une personne qui ne pouvait pas se déplacer. "Elle m'a donné son courrier à écrire sur le livre d'or. Voilà, je l'ai retranscrit. Un passage ? 'Vous êtes le dernier gaulliste qui nous quitte. Je vous aimais, je vous aime et je vous aimerai forever. Merci d'avoir fait partie de notre paysage politique et humain. Vous étiez le meilleur président de mon vivant'."

"Merci" et "humain", des mots qui reviennent souvent  

Catherine n'a rien écrit en son nom, mais a longuement admiré le portrait en noir et blanc de Jacques Chirac exposé dans le vestibule. "C'était un bel homme. Ça ne gâche pas. Et puis c'était un président je pense assez humain. Son côté humain qui nous manque aujourd'hui d'ailleurs, que les autres n'ont peut-être pas non plus."

Dans la cour de l\'Élysée, des Français attendent pour signer les livres d\'or en hommage à Jacques Chirac.
Dans la cour de l'Élysée, des Français attendent pour signer les livres d'or en hommage à Jacques Chirac. (SANDRINE ETOA-ANDEGUE / RADIO FRANCE)

Alexandre aussi se sent proche de ce président qu'il appelle par son prénom. Pour son texte, le jeune commercial parisien ne voulait pas se tromper. "Je l'ai écrit devant la porte de l'Élysée. Je me suis dit que je n'allais pas arriver et me demander ce que j'allais écrire une fois devant le cahier. Donc j'ai préparé un petit texte rapidement sur mon téléphone et je l'ai écrit aussi pour tous mes amis qui n'ont pas pu venir". 

À toi Jacques, Merci d'avoir porté si haut les valeurs de la France au-delà de ses frontières. Merci d'avoir fait briller ses idéaux à travers le monde. Merci d'avoir montré à tous que la France, la plus belle des Nations, reste aux yeux de tous la conscience universelle des droits de l'Homme.Alexandre, un jeune commercialà franceinfo

"Ton image, ton style et ton franc-parler resteront à jamais inscrits dans le patrimoine culturel de la France et dans l'imaginaire collectif. Merci Jacques, Jacques le Français. Repose en paix. Tu l'as bien mérité. Vive la République. Vive la France", conclut Alexandre.  

Moins solennels, plus spirituels… Devant la page blanche, les mots de Cécile en habit de deuil sont venus tout seuls : "Merci M. le Président. Vous étiez un homme de cœur, vous avez tant aimé la France. Allez en paix. Que la terre de vos ancêtres vous soit légère." Ce dimanche 29 septembre, Cécile ira se recueillir devant le cercueil de Jacques Chirac aux Invalides lors de l'hommage populaire. Et lundi, elle fera tout pour être aux premières loges devant les écrans géants sur le parvis l'église Saint-Sulpice pour une dernière prière.

Les livres d'or pour Jacques Chirac pris d'assaut. Le reportage à l'Élysée de Sandrine Etoa-Andegue.
--'--
--'--