Cet article date de plus de dix ans.

Il fera sa déclaration, mercredi prochain, le 13 avril depuis Sevran (Seine-Saint-Denis), selon Le Parisien

Toujours selon le journal, le soir même, Nicolas Hulot fera le 20 heures de France 2 pour expliquer sa démarche aux Français.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Nicolas Hulot présentant son film, "Le syndrome Titanic", le 3 septembre 2009 (AFP/JEAN-PIERRE MULLER)

Toujours selon le journal, le soir même, Nicolas Hulot fera le 20 heures de France 2 pour expliquer sa démarche aux Français.

Mercredi, la député européenne Sandrine Belier (EEV), proche de l'animateur de TF1, avait déjà confirmé que Nicolas Hulot allait annoncer sa candidature, "dans la première quinzaine d'avril".

Alors que l'ancienne juge Eva Joly s'impose comme une prétendante sérieuse, Yann Arthus-Bertrand, président de la fondation GoodPlanet, estime que Nicolas Hulot "est quelqu'un de très neuf". "Je vois ça un peu comme un Obama", a dit le photographe écologiste jeudi sur RTL, évoquant l'élection du président américain en 2008. "Je ne doute pas de ses convictions profondes, cela fait vingt ans qu'il travaille sur l'environnement, qu'il connaît ça très bien. Il y va, je pense, parce qu'il sent qu'il a un devoir d'y aller. (...) Ça fait une dizaine d'années qu'il y pense, ça fait dix ans que derrière, il tire les ficelles, qu'il a de l'influence, qu'il rencontre les hommes politiques régulièrement", a-t-il poursuivi.

Dimanche, le Conseil fédéral d'EELV avait décidé que la primaire aurait lieu en juin avec un corps électoral resserré aux seuls adhérents et "coopérateurs" d'EELV alors que Nicolas Hulot préférait un scrutin plus ouvert et en septembre.

L'eurodéputé EELV Jean-Paul Besset, proche du promoteur du Pacte écologique de 2007, avait déclaré de son côté, avant l'annonce de Sandrine Belier sur RMC: "l'épisode de ce week-end n'a pas entamé sa détermination" car "l'enjeu est ailleurs". "Il ne se situera pas en opposition ni en adversité à Europe Ecologie", a-t-il ajouté, soulignant que "cela ne v(oulait) pas dire être pieds et poings liés dans le parti".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.