Cet article date de plus de neuf ans.

Hervé Morin annonce le retrait de sa candidature à la présidentielle dans Le Figaro Magazine

Le président du Nouveau Centre, Hervé Morin, annonce le retrait de sa candidature à la présidentielle et son ralliement à Nicolas Sarkozy, dans un entretien au Figaro Magazine qui sera diffusé vendredi 17 février. Christine Boutin l'avait fait lundi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Hervé Morin en septembre 2011 (SYLVAIN THOMAS / AFP)

Le président du Nouveau Centre, Hervé Morin, annonce le retrait de sa candidature à la présidentielle et son ralliement à Nicolas Sarkozy, dans un entretien au Figaro Magazine qui sera diffusé vendredi 17 février. Christine Boutin l'avait fait lundi.

Dans un entretien exclusif à paraître vendredi dans Le Figaro Magazine, Hervé Morin annonce qu'il "renonce" à sa candidature.

"Ma détermination ne doit pas tourner à l'obstination", estime le président du Nouveau Centre qui annonce également son soutien dès le premier tour à Nicolas Sarkozy, peut-on lire sur le Figaro.fr.

L'ancien ministre de la défense attend de lui "qu'il tire les conséquences des erreurs de ce quinquennat" pour retrouver "une démocratie équilibrée". Dans cette logique, Hervé Morin «demande une part de proportionnelle aux législatives».

Parmi les explications qu'il avance pour expliquer que sa candidature n'a jamais décollé dans les sondages, M. Morin estime que "dans ce contexte de crise, les Français n'ont pas eu forcément envie d'aller vers une candidature portée par un homme neuf issu d'un parti jeune qui n'existait que depuis 4 ans et qui n'est pas suffisamment reconnu aujourd'hui".

"Il y a aussi l'inégalité scandaleuse de traitement médiatique des candidats", ajoute-t-il sur le site du Figaro.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.