Hérault : un maire annonce à ses administrés sur Facebook qu'il va bientôt mourir

Gérard Gautier, maire de Cers, près de Béziers, avait déjà annoncé en 2017 qu'il était atteint d'un cancer.

L\'écharpe tricolore portée par les maires de France (Photo d\'illustration).
L'écharpe tricolore portée par les maires de France (Photo d'illustration). (ALAIN DELPEY / MAXPPP)

Le maire d'un petit village de l'Hérault a annoncé dimanche 18 août sur Facebook qu'il allait bientôt mourir, rapporte ce lundi 19 août France Bleu Hérault. Atteint d'un cancer, Gérard Gautier, maire de Cers, près de Béziers, a tenu à faire savoir aux habitants de sa commune qu'il a "peu de chances" de s'en sortir.

En 2017, c'est via les réseaux sociaux qu'il avait déjà rendu public sa maladie. Dans son nouveau communiqué publié dimanche, l'élu, âgé de 73 ans, a tenu à rendre hommage à ses administrés et à vanter la commune qu'il dirige depuis 36 ans. "Avant que brutalement la fin n’arrive, je tiens à vous remercier de la confiance que vous m’avez témoignée à six reprises, me confiant le devenir de notre chère commune où je suis né", écrit Gérard Gautier.

Le maire énumère toutes les réalisations qu'il a pu mener à bout depuis 1983, l'école, la maison de retraite, la pharmacie, le supermarché, le maintien des petits commerces, les infrastructures sportives ou encore la salle de spectacle. "Tout cela ne s'est pas fait en un jour, ni par un coup de baguette magique, mais toujours dans l'intérêt général." Il évoque aussi tout ce qu'il n'a pas pu terminer. "J'aurais aimé, sans être prolixe, mieux développer, mieux expliquer… mais je suis maintenant persuadé que le temps va me faire défaut".

A Cers, la lettre de Gérard Gautier surprend. Mais les habitants apportent leur soutien à leur maire malade. Les messages affluent sur Facebook. "Votre message me touche beaucoup. Monsieur, le combat n'est jamais fini. Courage !"

Le maire conclut son message en témoignant sa "gratitude" à ses concitoyens, et reste conscient de ce qui l'attend. "Avec lucidité, le cœur gros, je pense vous quitter très prochainement. Même si je vais tout faire pour me faire mentir."