Maires ruraux : le gouvernement veut mieux les rémunérer

Le gouvernement va présenter son projet de loi engagement et proximité dans quelques jours. Il y sera question notamment de mieux rémunérer les maires des petites communes.

FRANCE 2

Si le maire de Villecerf (Seine-et-Marne) François Deysson compte se représenter aux municipales, ce n'est sûrement pas pour l'argent. Pour soixante heures de travail hebdomadaires, l'élu gagne 1024,82 €. Dans le Haut-Rhin, Jean-Marie Bohli dirige la petite commune de Rammersmatt et gagne 661 € par mois. "Dès que ça ne va pas, même si je ne suis pas là, on vient sonner chez moi", décrit-il.

De 661 € à 5 640 € suivant la taille des communes

Ces deux élus se situent en bas de l'échelle des indemnités. Ces dernières débutent à 661 € mensuel brut pour les communes de moins de 500 habitants. Pour les plus grandes villes, le salaire s'élève jusqu'à 5 640 €. Le gouvernement souhaiterait fusionner les trois premiers échelons : tous les maires des communes jusqu'à 3 500 habitants toucheraient jusqu'à 1 672 € par mois. Le projet est encore en phase d'ajustement, il est la conséquence directe du grand débat national. Pour se réconcilier avec les élus, il faut rendre le métier plus attrayant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron et Vanik Berberian, durant une réunion sur le grand débat, le 14 janvier 2019 à Paris.
Emmanuel Macron et Vanik Berberian, durant une réunion sur le grand débat, le 14 janvier 2019 à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)