Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Royal s'oppose à la hausse des prix de la SNCF

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

La ministre de l'Écologie s'est fermement opposée à la hausse des tarifs de la SNCF.

Dimanche 4 janvier, Ségolène Royal a vivement critiqué la hausse des tarifs de la SNCF, qui ont augmenté jusqu'à 2,6% au 1er janvier, selon le type de billet. Ce lundi 5 janvier, elle persiste et signe. Elle veut remettre en cause la manière dont l'État fixe les prix.

Le gouvernement aurait demandé une telle hausse

"J'ai demandé à la SNCF de revoir la décision qu'ils avaient demandée, pour que les prix soient stables, puissent augmenter uniquement quand c'est justifié, par exemple pour des travaux de sécurité. Mais sinon, il n'y a aucune raison que les prix augmentent plus vite que l'inflation", a déclaré la ministre de l'Écologie.

Et pourtant, selon France 2, c'est le gouvernement lui-même qui a proposé cette hausse supérieure à celle réclamée par la compagnie ferroviaire. Selon le secrétaire d'État aux transports, ces nouveaux tarifs devaient permettre "l'amélioration de la qualité du service offert aux voyageurs".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gouvernement Valls 2

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.