Taxe d'habitation : une compensation pour les villes ?

Les maires de France s'inquiètent de la perte de budget entraînée par la réforme de la taxe d'habitation.

FRANCE 2

Pour les communes, la facture est potentiellement lourde. C'est ce que détaille un document de la commission des Finances du Sénat. En tout sur trois ans, la réforme de la taxe d'habitation représente plus de 9,5 milliards d'euros de recettes en moins pour les mairies. Dans le détail, c'est Marseille (Bouches-du-Rhône) qui serait la ville la plus touchée : 81 % des foyers seraient exonérés pour une perte de 178 millions d'euros. La commune de Saint-Étienne (Loire) perdrait, quant à elle, 29 millions.

Le gouvernement rassure

Dans l'après-midi du lundi 20 novembre, le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a tenu à rassurer les maires. Il a annoncé que si le nombre d'habitants évolue dans la commune, elle recevra plus d'argent. Mais l'opposition s'insurge toujours contre la réforme, estimant que le contribuable national paiera ce que le local ne paiera plus. Les maires pourront toujours augmenter la taxe d'habitation, précise le gouvernement. Ainsi certains pourraient être concernés par une hausse, alors qu'ils auraient dû être exonérés.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'exonération de la taxe d\'habitation, prévue pour 2020, devrait concerner 80% des foyers français, selon le ministre de l\'Economie.
L'exonération de la taxe d'habitation, prévue pour 2020, devrait concerner 80% des foyers français, selon le ministre de l'Economie. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)