Surtaxe : des entreprises pénalisées

Les banques mutualistes seront les grandes perdantes de la taxe exceptionnelle sur les grandes entreprises votée par l'Assemblée.

Voir la vidéo
france 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Voici les grandes perdantes de la taxe exceptionnelle sur les grandes entreprises. Les banques mutualistes, le Crédit Mutuel, le groupe Banque Populaire Caisse d'Épargne (BPCE) et le Crédit Agricole, devront payer à eux seuls un million d'euros de surtaxe à l'État. Les banques mutualistes ne bénéficieront pourtant que très peu des 10 milliards d'euros que Bercy remboursera aux grandes entreprises suite à la suppression de la taxe sur les dividendes.

14 entreprises perdantes

Le gouvernement le reconnaît, les groupes mutualistes sont désavantagés. Bruno Le Maire déclare avoir conscience de la situation, mais déplore l'absence de solution. Votée à l'Assemblée, la taxe s'appliquera bien à tous les groupes qui dépassent le milliard d'euros de chiffre d'affaires, même s'ils ne versent pas de dividendes. Les banques mutualistes ne seront pas les seules à être défavorisées : selon Bercy, 14 entreprises seront perdantes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Complément d\'enquête. Quand Vincent Bolloré censurait une enquête sur le Crédit mutuel
Complément d'enquête. Quand Vincent Bolloré censurait une enquête sur le Crédit mutuel (COMPLÉMENT D'ENQUÊTE/FRANCE 2)