Privatisation de la FDJ : un investissement rentable ?

La privatisation de la Française des jeux (FDJ) a été lancée jeudi 7 novembre. Mais est-ce une bonne affaire pour les particuliers ?

France 3

Les Français sont prêts à investir sur la Française des jeux. Le groupe vient d'entrer en bourse, jeudi 7 novembre. "Je crois que c'est un marché qui est pérenne, c'est le marché du rêve et le rêve, ça durera toujours", estime Jean-Marie Cammas, investisseur individuel. À chaque privatisation ou presque, il a acheté des titres. Mais toutes ces entreprises, vendues les unes après les autres par l'État, n'ont pas forcément fait les bonnes affaires des Français.

De mauvais placements

En 2005, lorsqu'EDF entre en bourse, l'action valait 32 €. Aujourd'hui, elle ne vaut plus que 9,37 € soit les deux tiers de sa valeur. Même constat pour la Société Générale. "Ce n'était pas un bon investissement. Très rapidement, le cours de la Société Générale a baissé", poursuit Jean-Marie Cammas. Ce dernier connaît donc bien la part de risque et n'espère par toucher le jackpot avec la privatisation de la Française des jeux.

Le JT
Les autres sujets du JT
\"Entrez dans l\'histoire, entrez dans le capital\", affiche la Française des jeux le 7 novembre 2019 sur son siège de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), alors que la souscription pour réserver ses actions débute ce jour.
"Entrez dans l'histoire, entrez dans le capital", affiche la Française des jeux le 7 novembre 2019 sur son siège de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), alors que la souscription pour réserver ses actions débute ce jour. (ERIC PIERMONT / AFP)