Cet article date de plus de trois ans.

ISF, taxe d'habitation : Emmanuel Macron modifie le calendrier des réformes fiscales

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
ISF, taxe d'habitation : Emmanuel Macron modifie le calendrier des réformes fiscales
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Rétropédalage au plus haut sommet de l'État : Emmanuel Macron a finalement décidé ce dimanche soir de modifier le calendrier des réformes fiscales. L'impôt de solidarité sur la fortune et la taxe d'habitation seront modifiés ou supprimés, et ce dès 2018.

Revirement au sommet de l'État : la taxe d'habitation sera bien réformée dès 2018. C'était, avec l'impôt sur la fortune, une promesse de campagne du candidat Emmanuel Macron. Mardi dernier, dans son discours de politique générale, le Premier ministre annonçait le report de ces réformes fiscales. Deux jours plus tard, le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, confirme. Finalement, hier, le président tranche : la suppression de la taxe d'habitation sera bien engagée dès 2018.

Un coût de plus de 10 milliards d'euros pour l'État

D'ici trois ans, huit Français sur dix seront exonérés de cette taxe. Exemple : un célibataire qui gagne moins de 1 700 euros par mois, ou un couple avec deux enfants qui gagne moins de 5 000 euros, ne paieront plus cette taxe. Coût de la mesure à l'échelle du pays : 10 milliards d'euros par an. Le manque à gagner pour les communes devrait être compensé par l'État,mais les élus sont inquiets. Même décision pour l'ISF : la réforme sera bien opérationnelle dès 2018. Les placements financiers seront sortis du calcul : seul l'immobilier sera taxé. Coût pour l'État : 1,9 milliard d'euros.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gouvernement d'Edouard Philippe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.