Exposition universelle : un abandon qui fâche

La France ne présentera finalement pas sa candidature pour l'exposition universelle de 2025. Le Premier ministre a motivé ce choix en évoquant un risque financier. Les soutiens de ce projet s'étonnent de ce revirement.

france 2

Il y a moins de trois mois, Emmanuel Macron soutenait encore sans réserve la candidature de la France à l'exposition universelle. Il saluait même son montage financier. "Le travail qui a été conduit sur l'exposition universelle de 2025 que la France ambitionne d'accueillir reposera sur un modèle économique original de partenariat public-privé", avait déclaré le chef de l'État. Mais aujourd'hui, volte-face, le Premier ministre retire la candidature de la France.

Quel réel motif ?

Les raisons évoquées pour justifier ce retrait de candidature sont un risque pour les finances publiques, un manque de partenaires privés et la crainte d'une faible fréquentation. Pourtant, sur le site officiel de la candidature, les soutiens étaient nombreux, de grands groupes prêts à mettre la main à la poche. D'où la colère des défenseurs du projet. Selon eux, si le gouvernement renonce, c'est qu'il s'apprête aussi à reporter ou annuler la construction d'une nouvelle ligne de métro pourtant promise et qui aurait desservit le site de l'exposition universelle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre, Edouard Philippe, le 3 janvier 2018 à l\'Elysée, à Paris. 
Le Premier ministre, Edouard Philippe, le 3 janvier 2018 à l'Elysée, à Paris.  (BENOIT TESSIER / AFP)