Emplois aidés : moins nombreux, moins financés

Le Premier ministre a confirmé jeudi qu'il y aurait bien une baisse de 40% des contrats aidés, mais tous seront signés dans le secteur public.

FRANCE 2

De nombreux emplois aidés seront supprimés, il y en aura près de 40% de moins l'an prochain. Après 460 000 nouveaux contrats financés par l'État en 2016, 320 000 cette année, ce sera 200 000 en 2018. Pour le gouvernement, le système actuel est trop coûteux et peu efficace. Le gouvernement veut mieux cibler ces emplois aidés. Première décision : supprimer totalement les emplois aidés pour les entreprises privées, pour un chef de rayon de supermarché par exemple. En tout, il y en avait environ 17%.

Des emplois conservés, mais avec des priorités

Deuxième décision, dans les services publics et les associations, ils seront bien conservés, mais avec des priorités, l'accompagnement des enfants handicapés, l'urgence sanitaire et sociale et pour les territoires, l'outre-mer et les communes rurales. De nombreux contrats aidés dans les cantines scolaires, les espaces verts ou encore les associations sportives seront donc supprimés. Des emplois subventionnés moins nombreux, mais aussi moins financés. Aujourd'hui, l'État prenait en charge à hauteur de 70% ces contrats, ce sera désormais en moyenne 60%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le gouvernement a décidé de réduire drastiquement l\'enveloppe budgétaire consacrée aux emplois aidés.
Le gouvernement a décidé de réduire drastiquement l'enveloppe budgétaire consacrée aux emplois aidés. (LOIC VENANCE / AFP)