Emmanuel Macron double Édouard Philippe

Le président réunit le Congrès à Versailles lundi 3 juillet pour présenter les grandes orientations de son mandat devant tous les parlementaires. Et ce, à la veille du discours de politique générale de son Premier ministre.

France 3

Le président du Sénat, Gérard Larcher, confirme l'information. Emmanuel Macron s'exprimera bien à Versailles le 3 juillet à la vielle du discours de politique générale de son Premier ministre Edouard Philippe.

Un choix très critiqué à droite. "C'est une décision humiliante pour le Premier ministre. Ça veut dire que par cet acte, le président de la République ramène son Premier ministre à une fonction subalterne", considère Éric Ciotti, député les Républicains des Alpes-Maritimes.

"La preuve de l'hyperprésidentialisation"

Emmanuel Macron voudrait-il griller la politesse à Édouard Philippe ? Eric Coquerel, député de la France insoumise de Seine-Saint-Denis, en est convaincu. "C'est la preuve de l'hyperprésidentialisation dans laquelle est en train de s'installer Emmanuel Macron, et qu'il considère manifestement son Premier ministre, et le discours de politique générale, comme quelque chose de finalement annexe, pas très important", lâche ce député.

Edouard Philippe a quant à lui voulu calmer le débat. Il considère qu'il y aura "deux expressions parfaitement en ligne et en même temps complémentaires".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la République, Emmanuel Macron, et le Premier ministre, Edouard Philippe, se rendent à l\'ambassade de Grande-Bretagne, à Paris, le 22 mai 2017.
Le président de la République, Emmanuel Macron, et le Premier ministre, Edouard Philippe, se rendent à l'ambassade de Grande-Bretagne, à Paris, le 22 mai 2017. (MAXPPP)