Édouard Philippe : une polémique à 350 000 euros

L'avion utilisé par Édouard Philippe et sa délégation lors de son retour de Nouvelle-Calédonie, le 5 décembre dernier, a coûté 350 000 euros.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Pourquoi avoir loué un avion privé pour effectuer le voyage entre Tokyo (Japon) et Paris ? Voilà une question qui embarrasse le gouvernement. Montant de la facture : 350 000 euros. Ce mercredi 20 décembre, Matignon assume et affirme que ce choix a été pris pour se plier à la fonction de Premier ministre. "On savait qu'il n'y avait pas de vol commercial à l'heure où on allait rentrer", a-t-il justifié lors d'une interview à RTL. Comme le président de la République partait en Algérie, il fallait que le Premier ministre soit sur le territoire national. "La règle, c'est que dans toutes les mesures du possible, on essaie de faire en sorte que le Premier ministre ou le président de la République soit sur le territoire national", a-t-il poursuivi.

Un voyage officiel au coût de 1,3 million d'euros

Édouard Philippe reconnait que ce voyage officiel en Nouvelle-Calédonie a coûté cher : 1,3 million d'euros. Selon lui, ce coût est nettement moins élevé que celui de l'ex-Premier ministre Manuel Valls en avril 2016. Son voyage avait alors été estimé à 2 millions d'euros, selon le Premier ministre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Edouard Philippe, le 16 décembre 2017.
Edouard Philippe, le 16 décembre 2017. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)