Ecologie : des aides de l'Etat pour que les Français polluent moins

Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, a annoncé plusieurs mesures ce lundi 18 septembre pour permettre aux Français de polluer moins. 

France 3

Avec l'annonce du plan Climat de Nicolas Hulot ce lundi matin, cet automobiliste apprend qu'il va bientôt pouvoir percevoir la prime à la casse. Elle n'est plus limitée aux véhicules neufs. Comme il n'est pas imposable, la prime sera pour lui majorée 2 000 euros au lieu de 1 000. Au final, le prix de la voiture dans laquelle il est passe à 11 000 euros. Une seule condition : se débarrasser d'une voiture essence d'avant 1997 ou d'un diesel d'avant 2001, des véhicules très polluants.

Un chèque énergie

Les chaudières au fioul aussi auront droit à leur prime à la casse, ce certificat d'économie d'énergie atteindra 3 000 euros pour les plus modestes, à condition de passer du fioul aux énergies renouvelables, comme le bois. Autre mesure pour ceux qui ont dû mal à payer leur facture : le chèque énergie. Quatre millions de foyers devraient percevoir 150 euros en moyenne. Dernier objectif : favoriser l'isolation des logements. Les plus modestes percevront une prime dès la fin des travaux. Il n'y a plus besoin d'attendre un an pour bénéficier d'un crédit d'impôt.

Le JT
Les autres sujets du JT
La prime à la casse sera étendue en 2018 à l\'achat de véhicules d\'occasion moins polluants (illustration).
La prime à la casse sera étendue en 2018 à l'achat de véhicules d'occasion moins polluants (illustration). (MAXPPP)