Crèches : le projet de réformes ne passe pas

Les professionnels de la petite enfance étaient dans la rue, jeudi 23 mai. Ils protestaient contre un projet du gouvernement qui veut changer les normes pour accueillir les tout petits dans les crèches.

France 3

Dans une des nombreuses crèches que compte Paris, l'inquiétude se fait ressentir chez le personnel. Car comme ailleurs, on est attaché à la qualité de l'accueil des 47 enfants de l'établissement. Le projet, qui vise à réduire le taux d'encadrement des petits, est très mal perçu. "Moins d'adultes ça veut dire plus d'enfants par adulte. C'est-à-dire moins d'attention [...] et donc on va être en perte de qualité en terme d'accueil", estime Marine Vitetta, directrice de crèche.

Professionnels et parents côte à côte

Une des pistes envisagées par le gouvernement est de réduire le nombre de mètres carrés obligatoires pour accueillir chaque enfant. Des idées qui passent mal auprès des professionnels de la petite enfance, en grève jeudi 22 mars. "Ça va devenir de l'élevage", s'insurge une manifestante. Dans les cortèges, les parents sont inquiets du devenir des structures auxquelles ils confient leurs enfants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des puéricultrices d\'une crèche inter-entreprises du groupe Babilou jouent avec des enfants, le 16 septembre 2010 à Bordeaux.
Des puéricultrices d'une crèche inter-entreprises du groupe Babilou jouent avec des enfants, le 16 septembre 2010 à Bordeaux. (JEAN-PIERRE MULLER / AFP)