Cet article date de plus de deux ans.

Consommation : réparer au lieu de jeter

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Consommation : réparer au lieu de jeter
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Moins de la moitié des Français fait réparer ses appareils électroniques lorsqu’ils tombent en panne. Le gouvernement souhaite changer ces habitudes.

Nos smartphones changés au bout de trois ans, même chose pour nos aspirateurs, alors que la durée de vie maximale de nos ordinateurs portables est de sept années au maximum. Pourtant, beaucoup de ces produits seraient réparables. Un laboratoire a mis en place un système de notation allant de zéro à dix. Son objectif : indiquer au consommateur si son ordinateur portable est plus ou moins réparable. Aujourd’hui, seulement 38% des Français font réparer leurs appareils électriques ou électroniques, lorsqu’il sont en panne.

Le gouvernement veut changer la donne

Le gouvernement veut faire changer ces habitudes en rendant obligatoire la note de réparabilité. Lutter contre l’obsolescence programmée, c’est aussi le combat de l’association "Halte à l'obsolescence programmée" (HOP) qui a déjà déposé deux plaintes contre des fabricants d’imprimantes. S’ils accueillent positivement la mesure du gouvernement, elle n’est selon eux pas suffisante. L’indice de réparabilité entrera en vigueur le 1er janvier 2020. Il sera à afficher à côté du prix des produits.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gouvernement d'Edouard Philippe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.