Consommation : comment encourager les achats responsables ?

Des grands patrons et des ONG veulent encourager des achats responsables en mettant en place un crédit d'impôt sur tous les produits d'occasion.

FRANCE 2

Des bouilloires, des cafetières, des télévisions ou encore des machines à laver... Autant de produits qu'on pourrait ne plus fabriquer. Pour diminuer la production d'appareils neufs, deux sites internet lancent une idée : un crédit d'impôt sur les achats de seconde main. Concrètement, acheter un appareil d'occasion ou faire réparer un appareil permettrait de récupérer 15% de la dépense engagée, dans la limite de 3 000 € par an.

Baisser le prix des réparations

"L'idée, c'est d'encourager la transition écologique via une incitation fiscale", détaille Antoine Jouteau, le directeur général de Le Bon Coin. Les sites à l'initiative de l'idée y trouveraient leur avantage, car la mesure, soutenue par de nombreuses associations, pourrait doper les ventes. Les associations estiment qu'il faut accompagner la mesure d'un abaissement des coûts de réparation des produits. Le gouvernement, en pleine chasse aux niches fiscales, n'envisage pas pour le moment la création d'un nouveau crédit d'impôt.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le traditionnel débat entre partisans de l’euro fort, signe de puissance, et ceux de l’euro faible, qui y voient une occasion de vendre nos produits moins chers à l’étranger, est relancé.
Le traditionnel débat entre partisans de l’euro fort, signe de puissance, et ceux de l’euro faible, qui y voient une occasion de vendre nos produits moins chers à l’étranger, est relancé. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)