Violences conjugales : le ministère de l’Intérieur annonce de nouvelles mesures pour lutter contre ce fléau

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Violences conjugales : le ministère de l’Intérieur annonce de nouvelles mesures pour lutter contre ce fléau
FRANCE 3
Article rédigé par
D.Schlienger, R.Moquillon, B.Thomas, F.Daireaux, A.Boulet - France 3
France Télévisions

En 2020, 102 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint. Un chiffre en baisse mais toujours important. Une nouvelle organisation va être instaurée dans les commissariats pour signaler ces violences à la justice.

Mettre les dossiers de violences conjugales en haut de la pile, les faire passer avant toutes les autres affaires courantes des commissariats : ce sont les priorités du ministère de l’Intérieur. En 2020, 102 femmes sont décédées sous les coups de leur conjoint. Un chiffre en baisse mais toujours important. 18% d’entre elles avaient déjà déposé plainte, sans que la procédure permette d’éviter le drame. 

Augmentation des effectifs 

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, annonce donc plusieurs mesures pour lutter contre ces violences. Dans un entretien accordé au journal Le Parisien, il explique vouloir augmenter les effectifs, en passant de 17 000 à 22 000 officiers de police judiciaire. Lorsqu’une femme victime de violences conjugales se rendra dans un commissariat, il ne devra plus y avoir de simple main courante. Dans le cas où elle refuse de déposer plainte, les policiers devront prévenir la justice de ces violences. Des équipes spécialisées dans la lutte contre les violences conjugales devront aussi voir le jour dans chaque département. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gérald Darmanin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.