Une enveloppe de 10 millions d'euros débloquée pour indemniser les policiers de nuit annonce le ministère de l'Intérieur

Les effectifs de la police nationale mobilisés de nuit vont percevoir une indemnité indique lundi soir un communiqué du ministère de l'Intérieur. Une décision pour "accompagner la pénibilité liée au travail de nuit" estimée à 10 millions d'euros au total. 

Les policiers mobilisés de nuit pourront bientôt bénéficier d\'une indemnité annonce le ministère de l\'intérieur. Photo d\'illustration
Les policiers mobilisés de nuit pourront bientôt bénéficier d'une indemnité annonce le ministère de l'intérieur. Photo d'illustration (ALEXANDRE MARCHI / MAXPPP)

Le ministère de l'Intérieur annonce lundi 27 juillet au soir la création d'une enveloppe de 10 millions d'euros pour indemniser les effectifs de la police nationale mobilisés de nuit. La revendication avait été avancée par les syndicats de la police nationale, lors des réunions de travail conduites la semaine dernière par Gérald Darmanin.

"Dans le cadre d'une rencontre avec les unités de la Bac de nuit de la préfecture de police de Paris, qui s'est déroulée ce soir, le président de la République a annoncé, sur proposition du ministre de l'Intérieur, une indemnité spécifique à destination des effectifs de la police nationale mobilisés de nuit", écrit le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

Une indemnité pour "accompagner une pénibilité plus forte"

"Cette indemnité vise notamment à accompagner une pénibilité plus forte liée au travail de nuit et le passage à des cycles de travail augmentant la présence des policiers sur le terrain. Le coût de cette indemnité, de 10 millions d'euros, sera prévu dans le projet de loi de finances pour 2021", précise le communiqué.