Impôts : à quoi s'attendre en cas de déclaration en retard ?

Comment réagir en cas de déclaration de revenus trop tardive ou erronée ? Les explications du journaliste Luc Bazizin sur le plateau de France 2.

FRANCE 2

Que risque-t-on si l'on remplit sa déclaration d'impôts en retard ? "Les risques sont limités, car c'est l'année du prélèvement à la source, une année blanche, donc l'administration fera preuve de compréhension, sauf si vous avez des revenus exceptionnels. Là, des pénalités de 10% à 40% pourront s'appliquer en cas de déclaration tardive. Attention : si vous ne déclarez pas dans les temps, vous risquez de ne pas toucher la totalité de votre crédit d'impôt. Certains ont perçu une première partie en janvier dernier et risquent de ne pas toucher la seconde partie en juillet prochain", explique le journaliste de France 2 Luc Bazizin sur le plateau du 13 Heures.

2018 année de tolérance fiscale

En cas d'erreur, il est possible de modifier sa déclaration. "Le fisc accorde le droit à l'erreur et fera preuve de bienveillance cette année. Les départements de 50 à 976 ont un délai supplémentaire jusqu'à jeudi 6 juin à minuit. Ils peuvent modifier à tout moment et autant de fois qu'ils le veulent leur déclaration. Après, il y a encore une possibilité de rectifier pendant six mois sur internet, et au-delà, c'est encore possible pendant deux ans en version papier. Vous ne paierez qu'un surplus d'impôt à taux réduit si vous avez oublié de déclarer une partie de vos revenus, mais le Trésor public compte accorder le plus souvent une tolérance fiscale pour l'année 2018", conclut Luc Bazizin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le site pour déclarer ses impôts.
Le site pour déclarer ses impôts. (THOMAS COEX / AFP)