Gérald Darmanin va porter plainte pour dénonciation calomnieuse "d’ici la fin de la semaine"

L'avocat du ministre de l'Action et des Comptes publics a confirmé mardi à franceinfo que Gérald Darmanin allait porter plainte contre la femme qui l'accuse d'abus de faiblesse.

Gérald Darmanin, ministre des comptes et de l\'Action et des Comptes publics, le 21 février à l\'Élysée.
Gérald Darmanin, ministre des comptes et de l'Action et des Comptes publics, le 21 février à l'Élysée. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin va porter plainte auprès du procureur de Paris pour dénonciation calomnieuse "d’ici la fin de la semaine", a appris franceinfo mardi 27 février par le biais de son avocat, Mathias Chichportich, après la plainte d’une femme pour "abus de faiblesse" déposé le 13 février à Paris, confirmant une information de RTL. 

La plaignante, habitante de Tourcoing (Nord), a témoigné dans Mediapart (lien vers un article payant) dimanche en expliquant qu’elle s’était "sentie obligée" d’avoir des relations sexuelles avec le ministre pour obtenir un logement et un emploi. Gérald Darmanin était, à l'époque, entre 2014 et 2017, maire de Tourcoing.

Une première femme avait déjà porté plainte contre le ministre, cette fois pour "viol" en 2009. Sa plainte a été classée sans suite, le vendredi 16 février. Le parquet de Paris a estimé que l’enquête n’avait "pas permis d'établir l'absence de consentement de la plaignante et n'ont pas caractérisé davantage l'existence d'une contrainte, d'une menace, d'une surprise ou d'une quelconque violence à son endroit".