Cet article date de plus d'un an.

Nîmes : un élu du Rassemblement national dépose plainte après avoir été agressé à la terrasse d'un café

Yoann Gillet s'est rendu au commissariat dans la même soirée pour porter plainte. Il indique avoir été victime d'une agression samedi alors qu'il prenait un verre en terrasse avec des militants du Rassemblement National.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Yoann Gillet, le 12 mai 2017, à Nîmes. (PASCAL GUYOT / AFP)

L'élu d'opposition nîmois Yoann Gillet annonce dans un communiqué consulté par France Bleu Gard Lozère avoir été agressé physiquement dans le centre-ville de Nîmes samedi 26 octobre. Il s'en sort avec quatre jours d'ITT. Yoann Gillet s'est rendu au commissariat dans la même soirée pour porter plainte. Il indique avoir été victime d'une agression alors qu'il prenait un verre en terrasse, place de la Maison Carrée, avec des militants du Rassemblement National.

"L'un d'eux a écrasé sa cigarette sur ma joue"

"Un groupe de personnes nous a insultés et menacés de mort, en se présentant à nous comme étant des 'antifas'", indique-t-il dans un communiqué, faisant état d'une dizaine d'agresseurs au total. "L'un d'eux a d'abord écrasé sa cigarette sur ma joue. L'ensemble de notre groupe, composé de 6 personnes, a été frappé."

J'ai pour ma part été jeté au sol et ai reçu des coups de pieds au visage et sur l'ensemble du corps. L'un de nos amis a par ailleurs été transporté aux urgences.

Yoann Gillet

Le commissariat de Nîmes confirme l'ouverture d'une enquête. Après la première plainte de Yoann Gillet déposée samedi soir, les autres plaignants étaient entendus dimanche ainsi que des témoins de la scène.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.