Marine Le Pen retire de son compte Twitter la photo de la dépouille de James Foley

"Je ne savais pas que c'était une photo de James Foley", a déclaré la présidente du FN à l'AFP.

La présidente du FN, Marine Le Pen, le 15 décembre 2015 à Strasbourg (Bas-Rhin).
La présidente du FN, Marine Le Pen, le 15 décembre 2015 à Strasbourg (Bas-Rhin). (FREDERICK FLORIN / AFP)

Marine Le Pen a retiré de son compte Twitter, jeudi 17 décembre, la photo du corps décapité de James Foley, otage américain exécuté par le groupe Etat islamique. On y voyait la tête ensanglantée du journaliste, posée sur sa dépouille. 

"Je ne savais pas que c'était une photo de James Foley. Elle est accessible par tous sur Google. J'apprends ce matin que sa famille me demande de la retirer. Bien évidemment, je l'ai aussitôt retirée", a déclaré à l'AFP la présidente du FN.

Deux autres images de propagande jihadiste toujours en ligne

Marine Le Pen avait mis en ligne cette photo mercredi, en réponse au présentateur de RMC Jean-Jacques Bourdin, qui avait dressé un parallèle entre son parti et le groupe terroriste. Mais, quelques heures plus tard, les parents de James Foley se sont indignés de la diffusion de cette photo. Ils ont demandé à Marine Le Pen de retirer ce tweet. "Nous sommes profondément troublés qu'elle utilise Jim pour ses intérêts politiques", ont-ils écrit dans un communiqué.

John et Diane Foley réclamaient aussi le retrait des "deux autres images violentes". Mais les deux autres photos, qui reprennent des images de propagande des jihadistes montrant des exécutions sanglantes, et que nous avons choisi de ne pas reproduire, sont toujours en ligne, jeudi matin.