EN IMAGES. Jean-Marie Le Pen vu par ses pairs du FN en dix citations

Auteur de provocations en série, le président d'honneur du FN dérange au sein même de son parti. Mais certains militants continuent de le soutenir.

Le parquet de Paris a ouvert, jeudi 2 avril, une enquête préliminaire pour contestation de crime contre l'humanité, après que Jean-Marie Le Pen a de nouveau qualifié les chambres à gaz de "détail" de la seconde guerre mondiale. Cette nouvelle sortie polémique du président d'honneur du Front national a obligé plusieurs dirigeants du parti à s'en désolidariser. Une habitude au FN, où la liberté de parole du patriarche dérange de plus en plus.

110
Le député Rassemblement bleu Marine du Gard, Gilbert Collard, le 2 avril, sur Twitter. JEAN-PAUL PELISSIER / REUTERS
210
La présidente du FN, Marine Le Pen, citée par L'Express, le 2 avril. CHRISTIAN HARTMANN / REUTERS
310
Le trésorier du FN, Wallerand de Saint-Just, le 10 janvier, à l'AFP, après que Jean-Marie Le Pen a affirmé : "Je suis Charlie Martel". MAXPPP
410
Le vice-président du FN, Florian Philippot, le 23 janvier, sur Europe 1, après que Jean-Marie Le Pen a vu "la signature d'une opération des services secrets" dans l'attaque contre Charlie Hebdo. MAXPPP
510
Le secrétaire général du FN, Nicolas Bay, le 3 avril, sur Europe 1. MAXPPP
610
La présidente du FN, Marine Le Pen, fin mars, au mensuel Causeur. BENOIT TESSIER / REUTERS
710
Une militante FN sexagénaire, le 29 novembre 2014, lors du congrès du FN, à Lyon (Rhône). MAXPPP
810
Pierre-Henri Eisenschmidt, responsable cantonal FN dans le Bas-Rhin, le 29 novembre 2014, lors du congrès du FN, à Lyon (Rhône). JEFF PACHOUD / AFP
910
Le député Rassemblement bleu Marine du Gard, Gilbert Collard, le 8 juin 2014, sur BFMTV, après que Jean-Marie Le Pen a suggéré une "fournée" d'artistes critiques du FN. JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
1010
Le vice-président du FN, Florian Philippot, le 24 juin 2014, sur France 5, après que Jean-Marie Le Pen a suggéré une "fournée" d'artistes critiques du FN. JEFF PACHOUD / AFP