Élections régionales : le Rassemblement national échoue à remporter la région PACA

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Élections régionales : le Rassemblement national échoue à remporter la région PACA
FRANCE 3
Article rédigé par
H. Capelli, A. Mezmorian, J. Ababsa, C. Combaluzier, V. Lejeune - France 2
France Télévisions

Le Rassemblement national est le grand perdant de ces élections régionales. Le parti a échoué à remporter une région, dimanche 27 juin, à l'issue du second tour. 

Thierry Mariani, candidat du Rassemblement national aux élections régionales, a été sévèrement battu en Provence-Alpes-Côte d'Azur. La région représentait pourtant la meilleure chance de victoire pour le RN. Comme il y a six ans, la région PACA échappe au parti de Marine Le Pen. Mais ce n'est pas la victoire de Renaud Muselier, président LR sortant et réélu, qui est saluée dans les rues de Brignolles (Var), lundi 28 juin : c'est celle du front républicain.

Le retrait de la gauche au second tour 

"J'avais toujours l'habitude de voter plutôt à gauche, mais là, je n'ai eu aucun scrupule à voter pour Renaud Muselier", affirme une habitante. "Je ne veux pas avoir un élu Front National. On est en République, et eux ne développent pas les valeurs républicaines", renchérit une autre. Renaud Muselier a donc joué la carte de l'union tout au long de sa campagne, en ouvrant sa liste à La République en marche. Il a aussi bénéficié du retrait de la gauche au second tour. Une démarche que ne digère pas la majorité des électeurs de Forcalqueiret (Var) ; 60% ont voté pour le RN, dimanche. "J'estime qu'à chaque fois, on leur met les bâtons dans les roues", fustige un passant. Pour d'autres électeurs du Rassemblement national, la responsable de cette débâcle est Marine Le Pen, avec sa stratégie de dédiabolisation. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rassemblement national - RN

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.