Jean-Marie Le Pen, "très blessé", n'a plus de contact avec sa fille

Le FN, dirigé par Marine Le Pen, a décidé de ne plus héberger le blog vidéo de son fondateur après ses propos polémiques sur une "fournée" d'artistes.

Marine et Jean-Marie Le Pen, présidente et président d\'honneur du Front national, en avril 2014 à Paris.
Marine et Jean-Marie Le Pen, présidente et président d'honneur du Front national, en avril 2014 à Paris. ( MAXPPP)

Après la polémique sur la "fournée" promise par Jean-Marie Le Pen à certains artistes, la scission entre le Front national et son président d'honneur semble engagée. Le parti frontiste a décidé, mardi 10 juin, de ne plus diffuser le blog vidéo hebdomadaire de Jean-Marie Le Pen, selon l'avocat du FN, Wallerand de Saint-Just. C'est dans l'une de ces vidéos que le père de Marine Le Pen avait tenu les propos incriminés, vendredi.

La réponse de Jean-Marie Le Pen n'a pas tardé à fuser. Le fondateur du plus grand parti d'extrême droite de France a déclaré aux Inrocks, au cours d'un entretien téléphonique : "Ma fille m'a poignardé dans le dos. Si je les emmerde, ils n'ont qu'à me tuer. Je ne me suiciderai pas." David Doucet, le journaliste des Inrocks qui rapporte cette information et coauteur d'un livre sur le FN, a tweeté la citation peu après.

Jean-Marie Le Pen s'est également confié au Point.fr. "La courtoisie ne domine pas dans cette affaire. Sur le plan affectif, je suis très blessé", a-t-il concédé. Tout en refusant catégoriquement de démissionner ("Je suis la seule personne du FN à être nommée à vie"), il indique ne plus avoir de contact avec Marine Le Pen. "Je n'ai plus aucune communication avec elle", dit-il, sans préciser qui refuse de parler à l'autre. 

Un blog éclipsé "pour des raisons juridiques"

Concernant la fin de la diffusion du blog vidéo sur le site du FN, l'avocat du parti invoque des "raisons juridiques". Il explique que, par le passé, la présidente du parti, Marine Le Pen, a été "visée par des plaintes en tant que directrice de publication du site" à la suite de propos de son père, ajoutant vouloir désormais éviter ce type de mésaventures. 

Depuis plusieurs années, Jean-Marie Le Pen utilise cet espace pour livrer ses réflexions personnelles sur les sujets d'actualité. Chaque semaine, la vidéo prend la forme d'une interview plus ou moins préparée dans laquelle il multiplie plaisanteries, ironie et provocations.