VIDEO. "Parce que le monde, il est pas facile, et parfois il est pas gentil", constate Hollande

François Hollande était mardi devant les élus de l'Aude à Carcassone lors d'un discours-fleuve

FRANCE TELEVISIONS

François Hollande est-il en campagne pour 2017 ? A l'écouter, mardi 19 mai au soir, devant les élus de l'Aude, à Carcassonne, lors d'un discours-fleuve, la question se pose. Le président de la République a décliné son bilan, revenant sur les propositions de campagne qu'il n'a pas réussi à mettre en place lors de ses trois premières années à l'Elysée.

Bons mots et sensibilité affichée

Evoquant la mondialisation, François Hollande a enchaîné ses bons mots, avec une pointe de sensibilité lorsqu'il lance au détour d'une phrase : "Il y a aussi le défi de la mondialisation, parce que le monde, il est pas facile, et parfois, il est pas gentil". L'expression qualifiée de "cocasse" ou "plaisante" a été retenue par certains éditorialistes tels Nicolas Domenach, chroniqueur de "La Nouvelle Edition" de Canal+ mercredi. 

Francois Hollande, le 19 mai 2015, à Carcassonne (Aude).
Francois Hollande, le 19 mai 2015, à Carcassonne (Aude). (PASCAL PAVANI / AFP)