VIDEO. Manuel Valls, monsieur loyal ?

Depuis son arrivée à Matignon, Manuel Valls ne cesse de répéter sa loyauté envers François Hollande. Pourtant, le Premier ministre se prépare pour une primaire de la gauche. 

franceinfo

Loyal, mais jusqu'à quand ? Depuis son arrivée à Matignon en mars 2014, Manuel Valls ne cesse de répéter sa loyauté envers François Hollande. Ce qui ne l'empêche pas de mettre régulièrement la pression sur le chef de l'Etat.

Dernier épisode en date, le 27 novembre 2016, dans une interview au Journal du Dimanche. Le Premier ministre n'a pas exclu de se présenter à la primaire de la gauche face à l'actuel président de la République François Hollande. Une situation inédite. Mais cette polémique s'est calmée en quelques heures.

Manuel Valls rentre dans le rang

Le lendemain, invité à déjeuner à l'Elysée, Manuel Valls est finalement rentré dans le rang. Lors d'une visite à Tunis (Tunisie), il a confirmé en personne qu'il ne pouvait y avoir "aucune confrontation, au sein d'une primaire, entre le président de la République et le Premier ministre". "Il est hors de question qu'il y ait la moindre crise institutionnelle" au sommet de l'Etat, a-t-il ajouté lors d'un point presse conjoint avec son homologue tunisien Youssef Chahed, décrivant un déjeuner à l'Elysée dans "un climat serein, de confiance, où nous abordons d'abord les questions de l'Etat". Manuel Valls une nouvelle fois loyal, mais jusqu'à quand ? 

François Hollande et Manuel Valls, le 30 juin 2016 sur le perron de l\'Elysée.
François Hollande et Manuel Valls, le 30 juin 2016 sur le perron de l'Elysée. (VILLARD/SIPA)